Perceuse à colonne : comment ça marche ?

Le août 11, 2021 , mis à jour le septembre 28, 2021 - 8 minutes de lecture
Perceuse à colonne - comment ça marche

La grande famille des perceuses compte un membre de luxe aussi robuste qu’utile : la perceuse à colonne, également appelée perceuse verticale. Conçue comme une machine stationnaire pouvant être montée sur un établi ou directement sur le sol si elle est plus grande, elle est l’outil idéal pour les ateliers, les petites industries ou même la maison.

Sélection des meilleures perceuses à colonne 2021

Qu’est-ce qu’une perceuse à colonne et comment fonctionne-t-elle ?

La perceuse à colonne appartient au groupe des perceuses verticales, qui sont les plus simples et les plus accessibles économiquement. Elles se caractérisent par la rotation d’une tige verticale dans une position fixe, qui est soutenue par une construction en forme de C, tout comme les presses plieuses, par exemple. Le fonctionnement d’une perceuse à colonne est simple, car il n’y a que deux mouvements principaux.

Mouvement de rotation de l’outil de coupe (foret) : assuré par le moteur électrique de la machine via une poulie et une transmission par engrenages.

Mouvement de progression ou de pénétration de la mèche dans la pièce : ce mouvement peut être effectué manuellement ou automatiquement.

Perceuse à colonne - fonctionnement

Une perceuse d’établi présente plusieurs avantages par rapport à une perceuse à main, dont les suivants :

  • Précision : elles sont beaucoup plus précises. Elles peuvent percer un trou parfaitement aligné à l’angle précis requis. L’utilisation d’une perceuse manuelle pour une telle tâche pourrait facilement se transformer en une tentative ratée, même par un professionnel.
  • Vitesse : si notre travail consiste à percer plusieurs trous, par exemple sur une plaque de bois ou de métal, une perceuse d’établi accomplit la tâche non seulement plus rapidement, mais aussi plus simplement. En effet, le mouvement du mandrin et de la broche se fait au moyen d’un levier agissant sur une roue dentée, ce qui donne à la personne qui l’actionne un avantage mécanique considérable.
  • Puissance : une perceuse à main a une puissance très limitée, alors qu’une perceuse à colonne a une vitesse variable qui permet un meilleur contrôle pour son utilisateur.
  • Précision : elles peuvent percer un trou à la profondeur et à l’angle précis, car l’angle de la broche est fixe par rapport à la table, ce qui permet de percer des trous de manière précise et répétitive.
  • Sécurité : une perceuse à main peut facilement glisser dans la main de l’utilisateur. En revanche, une perceuse d’établi offre une plus grande stabilité à la pièce à travailler, car la base permet à un étau ou à une pince de positionner et de serrer la pièce en toute sécurité, ce qui rend l’opération beaucoup plus sûre.

Ce n’est donc pas une coïncidence si cet outil utile existe depuis des siècles et s’il a été, comme les autres presses, l’une des premières machines à être inventées.

La perceuse d’établi a évolué à partir d’outils manuels utilisés pour percer le bois et d’autres matériaux. Au fil du temps, la conception s’est adaptée aux exigences croissantes d’un monde industrialisé, donnant naissance aux premières perceuses verticales qui ont évolué des modèles primitifs du XIXe siècle avec poulies et arbres d’entraînement aux modèles des années 1930 qui introduisaient déjà un moteur électrique.

Bien que la technologie d’aujourd’hui ait intégré des perceuses industrielles hautement sophistiquées, les modèles plus simples, abordables pour les particuliers, sont de plus en plus recherchés par les charpentiers, les mécaniciens et les machinistes, car, outre le perçage habituel, elles peuvent effectuer un grand nombre de tâches telles que l’alésage, le filetage, le réalésage, le fraisage et le meulage. Si vous voulez en savoir plus sur les modèles existants d’aujourd’hui, consultez mon Comparatif et Guide d’achat 2021 consacré à la perceuse à colonne.

Principaux composants d’une perceuse à colonne

Toutes les perceuses ont un certain nombre de composants de base communs, à savoir : une colonne, un socle, une tête de perçage avec moteur et accessoires, une base de travail et une manivelle. En fonction du type de machine et de sa complexité, d’autres composants sont ajoutés.

La figure ci-dessous représente schématiquement ces principaux composants d’une perceuse d’établi.

composants perceuses à colonne

La base ou socle : elle soutient la machine, lui donne de la stabilité et fournit un support rigide pour la colonne. Il est généralement fabriqué en fonte et peut résister aux vibrations. Il est pourvu de trous permettant de le boulonner à l’établi ou au sol. Il contient également des fentes permettant de fixer un étau ou des pinces pour serrer la pièce à travailler ou, si nécessaire, pour serrer la pièce elle-même.

Colonne : en acier moulé, c’est l’élément principal de la machine qui est érigé à partir de la base et sur lequel sont montés les autres composants, tels que la table et la tête de forage. Elle peut être de type rond ou tubulaire, bien que ce dernier modèle soit le plus courant.

La table : elle peut être ronde ou rectangulaire et sert de support à la pièce à usiner. Sa surface est perpendiculaire à la colonne, et au moyen d’une poignée, elle peut être levée, abaissée ou tournée autour de la colonne. Sur certains modèles, il est possible d’incliner la table dans les deux sens pour percer des trous obliques. La plupart des tables sont dotées de rainures en T pour le maintien des outils, des dispositifs de fixation ou des pièces de grande taille.

La tête de forage : elle est montée sur la partie supérieure de la colonne et abrite le mécanisme permettant de faire tourner l’outil de coupe et de l’introduire dans la pièce. Ce mécanisme se compose d’une broche et d’un moteur d’entraînement qui sont reliés par une courroie et des poulies étagées au sommet de la machine.

Notre classement 2021 des meilleures perceuses à colonne

Conseils pour l’entretien d’une perceuse à colonne

Comme toutes les machines-outils, du modèle le plus économique au plus sophistiqué, une perceuse à colonne nécessite un entretien, qui est simple mais non dispensable. Voyons ce que nous devons principalement prendre en compte pour assurer une longue durée de vie à notre outil.

a) Lubrification

La lubrification est importante en raison de la chaleur et de la friction générées par les parties mobiles. C’est pourquoi il convient de consulter le manuel du fabricant pour connaître les méthodes de lubrification recommandées.

De manière générale, il faut commencer par nettoyer correctement la perceuse après chaque utilisation, en accordant une attention particulière aux fentes et aux trous de la table et de la base, ainsi qu’aux composants du mécanisme de transmission et d’alimentation. Pour ce faire, il faut veiller à éliminer les copeaux des courroies, des poulies, de la broche et du mandrin, afin d’éviter d’endommager les pièces mobiles et le réglage de précision. Ensuite, une légère couche d’huile doit être appliquée sur toutes les surfaces non peintes pour éviter la rouille.

b) Soins spéciaux

L’utilisation d’une perceuse à colonne dans des conditions défavorables requiert une attention particulière. Par exemple, si la machine est utilisée dans un atelier de travail du bois, qui implique des conditions extrêmement poussiéreuses, elle doit être utilisée aux vitesses les plus basses pour éviter une usure abrasive rapide des pièces mobiles et la machine doit être lubrifiée plus fréquemment.

Par grand froid, il est préférable de démarrer la machine à faible vitesse et de laisser les pièces et les lubrifiants chauffer avant d’augmenter la vitesse. Le métal devient très fragile par grand froid, il ne faut donc pas frapper la machine avec des outils durs. Une chaleur extrême peut provoquer une surchauffe du moteur, il est donc préférable d’utiliser l’outil par cycles intermittents de marche/arrêt pour maintenir en permanence une température basse du moteur.

Bien entendu, à ces mesures s’ajoutent celles relatives à la sécurité et à la protection des personnes lors de l’utilisation de machines électriques. Nombre de ces mesures, qui sont généralement applicables à divers outils et sont également valables pour les perceuses d’établi.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.